Masques transparents

Des masques à fenêtre transparente homologués par les autorités de santé commencent à être commercialisés, afin de permettre aux personnes souffrant d’un handicap cognitif ou de surdité de voir l’expression du visage de leur interlocuteur, ou de lire sur ses lèvres.

 

Ces masques pourront également être plus adaptés pour les enseignants que les masques classiques, les expressions faciales étant un moyen de communication très important pour les jeunes enfants. Ainsi, 100 000 exemplaires ont été commandés par l’État pour être distribués aux enseignants de maternelle, et à ceux accueillant dans leurs classes des enfants sourds et malentendants.

 

Le coût de production des masques à fenêtre transparente est cependant assez élevé, ce qui se répercute sur leur prix d’achat (10 à 15 euros pièce selon le producteur), même s’ils sont souvent lavables à 60°C et réutilisables plusieurs fois.

 

Afin d’offrir un produit plus durable et limiter les déchets, des masques entièrement transparents en silicone sont actuellement en développement. Plus chers à l’achat mais réutilisables à vie, ils représentent une solution plus écologique et économique sur le long terme.